Astuce de grand-mère : le secret pour un gratin dauphinois parfait à chaque fois

  Le gratin dauphinois est clairement un repas incontournable. Vous pouvez donc suivre cette astuce de grand-mère.

© Cambodge Post - Astuce de grand-mère : le secret pour un gratin dauphinois parfait à chaque fois

Ah, le gratin dauphinois ! Un plat incontournable de nos grands-mères qui ravit toujours les papilles. Pourtant, réussir un bon gratin dauphinois n’est pas si simple. Chacun a ses trucs et astuces, souvent transmis de génération en génération.

Mais quelle est donc cette mystérieuse recette secrète ? Enquête au cœur des cuisines de nos chères grand-mères…

Une pomme de terre d’exception #

Pour commencer, il faut savoir choisir ses armes. Dans le cas du gratin dauphinois, oubliez les patates douces et autres topinambours : la vraie star, c’est la pomme de terre. Mais attention, pas n’importe laquelle ! Selon notre mamie-espionne, seule une pomme de terre à chair ferme convient pour un gratin dauphinois digne de ce nom.

À lire Crêpes gourmandes : Lidl lance sa sélection spéciale Chandeleur

Vous pensiez qu’une bintje pouvait faire l’affaire ? Grave erreur, amateur de gratin dauphinois ! Oui, car la véritable astuce réside dans le choix d’une pomme de terre comme l’Amandine, la Charlotte ou encore la Nicola. Alors avant de préparer votre gratin dauphinois, pensez à faire un tour chez votre primeur préféré et vérifiez la variété de pommes de terre avant d’y plonger le couteau !

La préparation : un art millénaire #

Maintenant que vous avez choisi les bonnes pommes de terre, il est temps de passer à la préparation. Et là encore, notre grand-mère a des conseils insoupçonnés pour réussir son gratin dauphinois.

La découpe en fines tranches #

Comme tout artiste, un maître du gratin dauphinois doit être précis dans ses gestes. Les pommes de terre doivent être coupées en fines tranches d’environ 3 millimètres. Ni trop, ni pas assez. C’est ce qui assure une bonne cuisson et aussi le goût inimitable du gratin dauphinois.

Recette facile et rapide de quiche lorraine : un classique revisité pour tous

À lire Révolution culinaire chez Lidl : un mini four qui défie les lois du temps

Départager le vrai du faux #

Les pommes de terre découpées, reste un élément crucial : le tri sélectif. Car oui, toutes les tranches ne sont pas destinées à intégrer le gratin dauphinois final. Notre mamie-exploratrice nous confie alors sa méthode imparable : elle vérifie l’élasticité de chaque tranche ! Si elles se cassent facilement, direction la poubelle ou le compost. Sinon, place à la superposition dans le plat, une technique ancestrale bien gardée…

Un secret inavouable : les anneaux de pommes de terre #

Vous pensiez que la réussite d’un repas reposait uniquement sur l’association de crème, de pommes de terre et de sel ? Laissez-nous vous dévoiler un ingrédient purement fantastique… spécialement recommandé par Mamie : les anneaux de pommes de terre !

Quelle est leur utilité, vous demanderez-vous sûrement ? Eh bien, il semblerait que l’alternance entre couches de pommes de terre et anneaux soit un atout majeur pour la cuisson. Ainsi, le gratin dauphinois restera moelleux tout en étant cuit uniformément.

Astuce bonus : le secret de Mamie #

Enfin, notre mamie-éclaireuse tient à révéler son astuce ultime pour sublimer un bon repas.

À lire L’aliment miracle à manger au petit-déjeuner qui va changer toute votre journée selon un médecin

Figurez-vous que pour accentuer encore davantage les saveurs du plat, elle y ajoute une cuillerée de moutarde à l’ancienne, appliquée directement sur les tranches de pommes de terre. « Et cela, même dans la version végétarienne du gratin !» nous confie-t-elle avec malice. Ne vous étonnez donc plus si vos convives font des yeux doux à votre gratin dauphinois lors du prochain dîner…

Une cuisson maîtrisée pour un gratin dauphinois inoubliable #

Maintenant que notre grand-mère a partagé ses secrets avec nous, reste à mettre en pratique ces astuces diaboliquement efficaces. Car comme le sait toute bonne sorcière, il faut respecter scrupuleusement les incantations pour obtenir un résultat à la hauteur de nos attentes.

Concernant le temps de cuisson idéal, notre mamie-gourou nous indique qu’il faut compter environ 60 minutes pour un repas de taille moyenne et d’épaisseur raisonnable. Un four chaud à 180°C, une plaque à mi-hauteur et le tour est joué. Enfin, si vous souhaitez obtenir une délicieuse croûte dorée, n’hésitez pas à terminer la cuisson en mode grill pendant 5 minutes.

Voilà, il ne reste plus qu’à vénérer Mamie comme il se doit lorsqu’elle apportera triomphalement son repas sur la table familiale.

À lire Ces aliments que tout le monde a dans son réfrigérateur pourraient être nocifs pour la santé

Cambodge Post est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Alimentation / Astuce de grand-mère : le secret pour un gratin dauphinois parfait à chaque fois