Toussaint en train : l’oubli à éviter à tout prix pour des vacances paisibles

  Pour les vacances de la Toussaint, vous devez adopter des comportements et en oublier d'autres pour voyager de manière agréable.

© Cambodge Post - Toussaint en train : l’oubli à éviter à tout prix pour des vacances paisibles

Lors de la période des départs et retours de vacances de la Toussaint, les gares françaises sont bondées. Dans les gares ou dans les trains, le personnel de la SNCF reconnaît que faire respecter les règles peut être un véritable défi durant l’été.

En début juillet, la SNCF annonçait avoir déjà vendu 500 000 billets de plus que l’année précédente, soit une augmentation de 10%. Ce succès implique que les grandes gares françaises, prises d’assaut depuis plus d’un mois, peuvent rapidement se transformer en champs de bataille à la moindre perturbation, comme cela a été le cas à la gare Montparnasse à Paris fin août.

Ces incidents, particulièrement frustrants pour les vacanciers, génèrent également beaucoup de stress et de tension pour le personnel de la SNCF. Agressions et insultes gratuites, bagages oubliés, ordures laissées dans les wagons…

À lire Des vacances de la Toussaint totalement gratuites, c’est possible !

Les conducteurs et contrôleurs de train ont confié à BFMTV.com combien il peut être difficile de jongler entre incivilités quotidiennes et situations de crise comme celles rencontrées il y a quelques semaines.

Vacances de la Toussaint : poser ses pieds sur les sièges #

Selon le personnel de la SNCF, certains passagers prennent trop de libertés à bord des trains. Détendus pendant les vacances, de nombreux voyageurs n’hésitent pas à mettre leurs pieds sur les sièges.

Cette mauvaise habitude risque de salir ou d’endommager les sièges du train et est passible d’une amende de 45 euros par les agents de la SNCF pour dégradation matérielle.

« Cela arrive au moins une fois par trajet et tous les agents ne verbalisent pas systématiquement. Mais il s’agit simplement de respecter les autres passagers qui s’assiéront après vous », explique Jules Mouthon-Bougeois, contrôleur à la gare d’Austerlitz, qui avoue être patient et ne pas verbaliser systématiquement.

À lire Vacances d’hiver : les destinations à la montagne les plus proches de Lyon

Parler au téléphone ou écouter de la musique fort dans les trains bondés #

Les téléphones portables sont une nuisance pour les contrôleurs dans les trains. « Nous avons des gens qui se croient chez eux et n’hésitent pas à répondre à leur téléphone en plein milieu de la voiture et à parler extrêmement fort même si le train est complet », déplore Jules Mouthon-Bougeois, qui rappelle aux passagers qu’au moment du départ, le contrôleur donne pour consigne de ne pas passer d’appels dans les cabines.

« Il y a même des personnes qui crient parce qu’elles n’entendent pas tout simplement parce qu’il n’y a pas de réseau », ajoute Patrick Jeannin, ancien contrôleur à la SNCF qui a pris sa retraite en janvier. La musique forte, que ce soit par le biais d’écouteurs ou de haut-parleurs, peut également poser problème lors de périodes chargées comme l’été.

« Nous sommes souvent sollicités pour intervenir quand quelqu’un n’a pas mis ses écouteurs et a poussé le volume pour le partager avec tout le monde. Cela crée des tensions, surtout si certaines personnes lisent, dorment ou travaillent », explique Jules Mouthon-Bougeois.

« Dans ces cas-là, nous intervenons pour rappeler aux passagers bruyants que leur liberté s’arrête là où commence celle des autres. » Pour les plus récalcitrants, les agents de la SNCF peuvent appliquer une amende de 50 euros pour trouble à la tranquillité.

À lire Vacances hivernales : skier à moins de 2 heures de Lyon

Vacances de la Toussaint en traint : placer les bagages ou les vélos n’importe où #

Un autre phénomène courant est celui des personnes plaçant leurs valises sur les sièges en face ou à côté d’eux même lorsque le train est complet, » souligne Jules Mouthon-Bougeois. S’il comprend que certains préfèrent disposer d’un espace de tranquillité personnel, il leur rappelle que les trains restent des transports en commun et qu’ils doivent prendre le risque que quelqu’un s’assoie à côté d’eux.

D’autres laissent négligemment leurs bagages, poussettes ou même vélos dans les couloirs ou sur les quais, risquant ainsi de gêner la circulation et l’accès aux voitures. Du fait du manque d’espace dans les zones dédiées, il arrive souvent que l’on trouve des valises ou des vélos empilés devant les portes, souligne Vincent*, un ancien contrôleur à la gare d’Austerlitz.

En général, Patrick Jeannin conseille vivement aux vacanciers de ne pas s’asseoir loin de leurs sacs et valises pour éviter les vols qui étaient encore fréquents dernièrement.

À lire Vacances de la Toussaint : sur les calendriers, les dates affichées sont erronées

« D’autant plus que placer ses bagages loin de soi risque également de les oublier lors de la descente du train », selon Vincent. Cette étourderie se produit plusieurs fois par jour et a de lourdes conséquences pour la SNCF, qui doit mener une enquête à chaque fois, ce qui peut être très chronophage.

Vacances de la Toussaint : tenir les portes pour fumer plus longtemps #

Lorsque le train s’arrête en gare, il est fréquent de voir des personnes retenir les portes ouvertes pour fumer plus longtemps. Ce comportement est non seulement irrespectueux envers les autres passagers mais pose également un risque pour la sécurité.

Les agents de la SNCF rappellent régulièrement aux voyageurs de ne pas retenir les portes et de respecter les règles pour le bien-être de tous.

En conclusion, faire preuve de bonnes manières et respecter les règles pendant les vacances peut contribuer à rendre l’expérience de voyage plus agréable pour toutes les personnes concernées.

À lire Vacances de la Toussaint : des destinations à moindre coût pour tous

Cambodge Post est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / Toussaint en train : l’oubli à éviter à tout prix pour des vacances paisibles